Contexte de création

Cette partie resitue le contexte de création de Mégalomania et ses créateur.rice.s. Elle offre également une description détaillée des idées et des concepts qui ont alimenté la création de ce kit.

Contexte de création

Mégalomania a été créé dans le cadre d'un projet intitulé “Les trousses culturelles numériques”. Il s'agit d'un projet techno-culturel sous forme de résidences de co-création offert à des binômes pluridisciplinaires au Studio, médialab de la bibliothèque multiculturelle de Laval de juillet à août 2018. Ce projet a été réalisé en partenariat avec la Ville de Laval et a bénéficié du soutien financier de la Direction de Laval, de Lanaudière et des Laurentides du Ministère de la Culture et des Communications dans le cadre du programme soutien aux projets régionaux innovants en numérique. Voir section Droits et mentions pour plus d'information.

Créateur.rice.s

Megalomania a été créé par Olivier Gélinas Richard avec le soutien d’Ariel Harlap et Pierre-Arnaud Yahya Vargas.

Crédits photo : Techno Culture Club

Description détaillée de Mégalomania

Mégalomania est un jeu de devinettes utilisant les « emoji » pour encoder des messages. En s’inspirant des outils de récupération de mot de passe, le jeu se base sur un système de questions et de réponses permettant de déverrouiller les cadenas d’une prison dans laquelle se retrouve un des protagonistes.

Scénario du jeu

Une plainte concernant la vie privée a été formulée à la ville de St-Encryption ! L’agent 4957T a été mis en charge de ce dossier en apparence banal et doit se rendre sur place. Le parc d’attraction Mégalomania, tenu par Charles Hatan, est visé par cette plainte stipulant qu’une atteinte aux dispositifs mobiles des visiteurs aurait lieu à proximité du parc. Monsieur Hatan se servirait des données des téléphones des visiteurs pour dresser un palmarès des emoji les plus utilisés et ainsi parvenir à mousser les ventes de ses peluches à l'effigie de ces expressions populaires. Il aurait récemment installé sur la tour de son plus haut manège un écran affichant d’heure en heure les emoji les plus populaires. L’agent 4957T n’est pas revenu de sa visite de Mégalomania et sa famille s’inquiète... Son acolyte, l’agent 5841P a de fortes raisons de croire qu’il serait séquestré dans une prison de fortune au sommet de cette tour. Il a d’ailleurs réussi à infiltrer le système et est parvenu à changer les emoji affichés par cet écran en court-circuitant la boîte de contrôle. Puisque ces deux collègues de la ville de St-Encryption utilisent eux-mêmes des emoji quotidiennement, l’agent 5841P a eu la brillante idée d’utiliser l’image de tasse de café qu’il s’envoient toujours en début de journée pour signaler sa présence à l’agent 4957T. En envoyant cet emoji qui ne figure que très rarement dans le palmarès, il prends le pari que son collègue notera les emoji qui suivront sur les barreaux de sa cellule et décodera les instructions qu’il tente de lui envoyer. Cependant, ils devront faire vite puisque Charles Hatan garde un oeil attentif aux activités de son parc et pourrait très bien surprendre nos deux acolytes dans leur communication cryptée!

Inspirations

Le projet s’inspire de l’expérience Codemoji proposée par le fureteur Firefox en 2016. L’expressivité permise par les pictogrammes est mobilisée dans cette application se chargeant du cryptage pour

l’utilisateur. Il est possible d’envoyer des messages cryptés à des amis avec l’application web ainsi qu’une clé de déchiffrement prenant la forme d’un emoji. On peut alors donner des indices permettant d’identifier l’emoji à son interlocuteur, ou lui donner carrément l’image qu’il devra sélectionner pour voir le message. Le but de l’expérience est de sensibiliser le public à la sécurité de l’information sur le web. Les jeux d’énigmes utilisant les emoji représentent également une inspiration pour le jeu. Un exemple parmi tant d’autres : « Emoji Quiz » de Mangoo Games.